math
Que doit savoir faire mon enfant en fin de grande section ?

les textes officiels : c'est dans la partie "découverte du monde" que les compétences mathématiques demandées figurent. textes en PDF; cliquez ici page 1 page 2.

les évaluations dans ma classe

compter_ dénombrer

* compter jusqu'à 30 _ c'est à dire réciter la comptine 1,2,3,4... jusqu'à 30

* il doit avoir compris le principe du dénombrement, c'est à dire si on lui demande "donne moi 7 crayons", donner le bon nombre de crayons, en ajoutant un crayon chaque fois qu'il annonce un chiffre (ça a l'air idiot de dire quelque chose d'aussi basique, mais certains enfants n'associe pas la comptine à une quantité d'objets quand ils comptent)

* reconnaître les chiffres jusqu'à 10 (si on lui montre les chiffre, même dans le désordre, il doit pouvoir les nommer)

* être capable de dire quelle quantité est la plus importante : si on demande "qu'est ce qui est plus, 8 bonbons ou 9 bonbons?", il doit savoir que c'est 9

* résoudre un problème "terme à terme" : si on lui demande de dessiner un ballon pour chaque enfant et qu'il y a 6 enfants, il doit être capable de représenter 6 ballons et de dire combien il y a de ballons

* il doit pouvoir résoudre de petits problèmes avec les nombres jusqu'à 10 : Par exemple :"j'ai 4 bonbons, on m'en donne 2, combien j'en ai ? J'en mange 1, combien il m'en reste ?" Il peut compter sur ses doigts ou faire un dessin mais doit être capable de trouver la réponse.

les difficultés les plus courantes :

* l'enfant n'arrive pas à mémoriser la comptine, il compte 1,2,3,4,5,7,9...

La solution : faire réciter lentement et souvent

* l'enfant n'arrive pas à comprendre le principe du dénombrement, il va souvent trop vite, quand on lui demande de compter 7 ronds, il récite la comptine mais ne l'associe pas à la quantité d'objets qu'il voit.

La solution : le mettre dans des situations concrètes ou il doit par exemple apporter 4 objets le faire avec de petites quantités (en mettant la table et dans des situations de la vie quotidienne...)

* l'enfant n'arrive pas à reconnaître les chiffres, il connait la comptine et sait dénombrer mais il ne peut pas dire que le 6 est un 6 et si on lui présente les chiffres dans le désordre, il n'en reconnaît pas la plupart

La solution : Il faut faire de petits jeux avec les chiffres qu'il ne reconnaît pas : pas plus de 3 chiffres à la fois. On écrit un 5, on lui demande ce que c'est, puis un 6, on rempli par exemple une feuille de 5 et de 6 et on lui demande d'entourer les 5 d'une couleur et les 6 d'une autre, on lui en fait dessiner lui même...
Quand je donne une fiche de dénombrement, les enfants qui ont ce problème sont très handicapés pour faire la fiche alors qu'ils savent parfaitement compter : je mets à leur disposition une bande numérique (les chiffres dans l'ordre écrits jusqu'à 10) et je lui apprends à retrouver un chiffre sur la bande, puisqu'il connaît la comptine, il peut facilement retrouver le chiffre et faire son exercice. Ce problème se résout en général dans l'année par l'entraînement et l'utilisation de jeux.

Pour les problèmes de dénombrement, je conseille la pratique de jeux de société : jeu de l'oie, petits chevaux, bataille. Pour les enfants qui ne reconnaissent pas les chiffres, l'utilisation de dés qui portent non pas une constellation mais un chiffre est utile.

Les enfants très bons en dénombrement

Un enfant qui a un très bon niveau en dénombrement sait bien sûr faire davantage de choses que le niveau moyen.
Il peut savoir la comptine jusqu'à 100 , reconnaître les chiffres jusqu'à 30 et même jusqu'à 100. Il est particulèrement rapide lors de la résolution de petits problèmes et répond du tac au tac si on lui demande "3+2" "4+3". Il est capable de résoudre des opérations plus complexes : "9+8"... Il adore le dénombrement et est très demandeur. Certains élèves, après avoir fait une fiche d'additions particulièrement copieuse que j'avais faite juste pour eux (car il aurait été ridicule de leur donner la fiche du niveau de la classe qu'ils auraient fait en 3 minutes) se posaient eux même des additions, indiquaient la réponse et me demandaient à la fin de corriger !

se repérer

Les compétences en repérage figurent sous le nom : "compétences dans le domaine de la structuration de l'espace, compétences dans le domaine de la structuration du temps" dans les nouveaux programmes. (voir textes en PDF en début de cette page)

le repérage dans ma classe

C'est très important de bien progresser en repérage et cela conditionne les résultats dans bien des domaines, notamment en graphisme. Pour évaluer le repérage, c'est moins concret, mais on peut quand même mentionner quelques critères objectifs :

les compétences d'un élèves moyen entrant au CP

* être capable de compléter un tableau à double entrée

* être capable de reproduire un modèle simple

* repérer le haut, le bas, dessous, dessus, un côté, l'autre dans l'espace et sur la feuille de papier

*savoir faire un puzzle de 25 pièces en repérant les morceaux se plaçant au bord et en orientant les morceaux dans le bon sens

*savoir se repérer dans un quadrillage de 36 cases en cochant les cases identiques au modèle

*savoir placer dans un quadrillage simple (25 cases), un objet dont on donne les coordonnées et inversement, pouvoir donner les coordonnée d'une case (cela paraît difficile par rapport aux objectifs demandés dans le programme, mais avec assez peu d'entraînement, presque tous les enfants y arrivent).

*être capable de réaliser un petit déplacement sur un quadrillage en suivant des indications fléchées

*se repérer dans un labyrinthe simple, présentant un ou 2 obstacles

Quels sont les enfants qui ont des difficultés ?

*l'enfant qui ne parvient pas à distinguer les coins des puzzles ou les bords a des problèmes de repérage : on le remarque car il cherche à placer au bord des morceaux qui n'ont pas de bord droit. Il met longtemps à orienter les morceaux dans le bon sens.

*l'enfant qui se trompe souvent dans les tableaux à double entrée et qui a du mal à faire même les plus simples (croisement couleurs et objets)

* l'enfant qui se repère mal dans un quadrillage et n'arrive pas à replacer des repères dans de petits tableaux (moins de 36 cases

Pour améliorer le repérage, il faut pratiquer des jeux d'observation et de manipulation. Il faut donner aux enfants désorganisés un méthode pour se repérer, particulièrement pour se repérer dans les quadrillages : on leur montre que l'on se repère avec le bord pour les quadrillages les plus simples, puis on peut procéder ligne par ligne quand la difficulté augmente (je donne une règle). L'ordinateur est aussi un outil intéressant pour le repérage : labyrinthes, puzzles et petits jeux sont nombreux.