Progression de topologie conçue et réalisée par Delphine Brocard, en moyenne section à l'école Hélène Boucher à Montgeron

Mallette «  Repérage topologique ». Edition NATHAN (Ce type de séance pourrait aussi se faire avec des jeux de cubes et autres formes en bois, plus des kaplas).
 Champ disciplinaire  : DECOUVRIR LE MONDE

Compétences dans le domaine de la structuration de l’espace .  Décrire des positions relatives ou des déplacements à l’aide d’indicateurs spatiaux et en se référant à des repères stables variés.

1 ère séance : Manipulation libre pour découvrir ce nouveau matériel

BILAN : Les élèves prennent beaucoup de plaisir à manipuler ce matériel, et créent énormément.

2 ème séance :
Sur la table la mallette est posée avec les 4 grands cartons verts.
Consigne  : Réalise ce que tu veux en posant les éléments sur ton carton, je viens prendre une photo de ton travail quand tu auras terminé.

Bilan : J’ai de belles créations, mais rien n’est posé « sur » quelque chose, il faut que je réajuste ma consigne ainsi plusieurs notions topologiques peuvent être étudiées.

3ème séance :
Pour pouvoir décrire des positions relatives ou des déplacements à l‘aide d’indicateurs spatiaux et en se référant à des repères stables variés, la consigne devra évoluer.
Consigne : Réalise ce que tu veux en posant les éléments sur ton carton, attention les animaux ou les arbres doivent être posés sur quelque chose, je viens prendre une photo de ton travail quand tu auras terminé.

Verbalisation : J’ai mis les animaux à l’intérieur des barrières (seul 2 élèves me disent à l’intérieur), je reprends ce terme en l’assimilant à « dans ».

Verbalisation : j’ai mis des sapins sur la barrière et un lapin aussi. Verbalisation j’ai mis 3 bâtons jaunes et des bâtons rouges au milieu et j’ai mis les animaux dessus.

 

 

 

Verbalisation : J’ai mis trois sapins sur la barrière.

Verbalisation : j’ai mis les animaux autour. Il y en a beaucoup.

 

Bilan : Au cours de la verbalisation, les élèves introduisent automatiquement des notions de quantités, en dénombrant les cubes ou les sapins qu’ils posent.

4ème séance :

compétence relatives aux formes et aux grandeurs : reproduire un assemblage d’objets de formes simples, à partir d’un modèle.
Compétence dans le domaine de la structuration de l’espace : savoir reproduire l’organisation dans l’espace d’un ensemble limité d’objets en les manipulant.

Consigne : tu prends une image ( photos réalisées en séance 3) de la réalisation d’un camarade et tu essaies de refaire pareil.

Pour imprimer en format A4 sept fiches représentant des photos de construction faites par des enfants et pouvant être refaites par d'autres, comme l'a expérimenté Delphine Brocard dans sa classe, cliquez ici (format PDF)

(Les jeux en bois utilisés pour ces fiches sont des classiques)

BILAN : les élèves dans l’ensemble ont correctement réussi. A chaque fois je leur pose des questions individuelles : « où as-tu posé cet arbre ?.... ». Ils réinvestissent les termes sur, autour, à côté, à l’intérieur, à l’extérieur…

J’entends aussi beaucoup d’enfants dénombrer pour faire la tour (compter les cubes jaunes), ou bien les animaux à disposer.

Lorsque l’élève se trompe on recompte ensemble, il en manque, ou il y en a trop. Comment peut-on faire ? Des conflits socio-cognitifs s’installent, d’autres élèves réagissent et disent : « tu dois en enlever… »

5 ème séance : Ré-investissement en manipulation libre à l’accueil.

Compétence dans le domaine de la structuration de l’espace : Savoir reproduire l’organisation dans l’espace d’un ensemble limité d’objets en les manipulant.

Compétences relatives aux formes . Reproduire un assemblage d’objets de formes simples, à partir d’un modèle (modèles réalisés par NATHAN).

Bilan : Les enfants reproduisent les cartes et me montrent leur résultat.

Pour voir le travail complémentaire réalisé par Delphine Brocard en motricité, cliquez ici.

retour vers math