Tableau avec des feuilles séchées à l'école

Pour pouvoir travailler avec des feuilles, il faut le prévoir longtemps à l’avance, d’abord pour les ramasser, celles d’automne ont bien sûr de plus belles couleurs, mais aussi pour les faire sécher.  Les feuilles doivent avoir été correctement séchées, sinon elles racornissent ou se décomposent. Pour cela, il faut les placer entre des journaux et les aplatir avec de gros livres. Il ne faut surtout pas les entasser, mais les mettre à plat une par une. Entassées, elles moisissent.

La feuille de ginko est épaisse et très résistante, on peut même la peindre en dorée. On trouve des ginko même en ville. La feuille d'érable est plus fragile, mais peut avoir de magnifiques couleurs.

feuilles de ginko (ci-dessus)
feuilles d'érable
 
-
Pour réaliser le panneau collectif, les enfants badigeonnent abondamment et rapidement le support de colle, placent les feuilles et les encollent en insistant bien sur la tige. Avant que cela ne sèche, ils saupoudrent de paillettes (avec modération). Il vaut mieux faire un essai avant pour s'assurer que les feuilles ne dépassent pas du cadre.
- Laisser sécher (surtout pas sur un chauffage, cela accentue le gondolement du papier), et aplatir à nouveau si nécessaire en posant quelque chose de lourd dessus.
- Agencer le plus harmonieusement possible les différentes productions sur un fond noir.

retour vers saisons

accueil

lecture

math

graphisme

arts plastiques

thèmes

histoires

albums

sport

jeux

chants

pédagogie

spécial parents

fichiers